1 – Senohraby (Fr)

Accès : En voiture : En direction de Bruno (E65, E50), prenez la sortie 21, suivez Linz puis Senohraby. En traversant la petite ville de Senohraby, ne manquez pas la vitrine du boucher à droite (photo souvenir rétro). 0C79BA01-6C4D-4E25-A1C8-D1519D42DAC6Cela me rappelle les propagandes de la 2ème Guerre Mondiale pour mobiliser la gente feminine… Vous pourrez stationner gratuitement un peu plus loin, à la gare de Senohraby. En train : De Hlavní Nádraží jusqu’à Senohraby.

Conseils : Des sources d’eau sont abondantes tout au long de la balade.

Difficulté : facile – moyenne (une pente raide).

Distance : approx 10 Km

Summarized itinery : Senohraby train station – yellow trail – Mnichovka – yellow – Zlenice-Hláska – red – Poddubí – blue – Hrusov – blue/red – Pod nádražim – red – Senohraby train station

Description : Dos à la gare, partez à droite et suivez la route jusqu’au pont du chemin de fer. Prenez la dernière rue avant le pont, passez devant la vieille Poste (Česka Pošta). La rue se transforme en chemin de forêt et vous pourrez libérer votre chien. Vous verrez des balises jaunes. Ne manquez pas le petit nichoir à oiseaux sur votre gauche.

 

Jetez un œil à l’intérieur et vous vous trouverez face à Josef Lada, peintre, illustrateur et écrivain tchèque, né en 1887 à Hrusice ; ville voisine. Il est connu principalement pour la création du chat de dessin animé, Mikeš, du cochon Pašik et pour ses histoires d’un soldat nommé Švejk. AFA02A57-0903-4F28-B3AB-6A942AB63B23Cette balade emprunte des chemins qui passent dans la forêt, devant les ruines d’un château et le long de la rivière Sázava ; des lieux qui ont  été sources d’inspiration pour de nombreuses œuvres de Lada. Très présents aussi dans ses œuvres, sont les vodnice ; ces fameux farfadets en forme de bonhommes qui habitent les ruisseaux et rivières. Sur le chemin, vous les verrez, représentés par des gravures, voire même sur de petites plaques en porcelaine, peintes, sur certains bancs ou barrières en bois. Lorsque le chemin descend vers un viaduct, continuez à gauche.

 

Votre chien pourra boire du ruisseau et vous arriverez sous peu, à la rivière. (Vous êtes à Mnichovka). Allez à droite, avec la rivière sur votre gauche. Si votre chien aime l’eau, il sera ravi à présent, mais de l’autre côté de la rivière se trouve une piste cyclable, donc soyez vigilant s’il traverse à la rive en face. Vous traverserez un pont en bois pour arriver à Zlenice. Il faut aller tout droit maintenant, suivant les balises rouges, mais avant de poursuivre, longez la barrière à droite, car par un temps estival, vous y trouverez beaucoup de familles tchèques dont les enfants s’amusent dans la Rivière Sázava, le long d’un petit barrage naturel, pendant que les adultes nagent et bronzent sur les berges. Ce lieu s’appelle plovárna senohraby et des photos prises pendant la Prvni Republiky dévient de celles d’aujourd’hui seulement en matière de maillots de bain.

 

Un tableau de Josef Lada capture l’ambiance de ce lieu de baignade, autrefois. Traversez le petit pont et vous verrez un panneau touristique qui témoigne du lieu à l’époque de Lada, avec des ruines de château en arrière plan. Retournez à Zlenice-Hláska et avant de continuer, montez à gauche si vous voulez voir les ruines du château que vous venez de voir en arrière plan. Ensuite, retournez et passez devant l’entrée officielle du petit stade nautique. Il y a un bar qui reste ouvert entre fin avril et septembre. Plus loin, vous verrez un banc embelli d’une belle plaque à vodnik. 09D2BF10-2F81-42A6-AD12-A452504BB407Il est sans doute temps que vous soyez davantage instruit à leur sujet. Dans le folklore tchèque, vodnice (la forme plurielle de vodník) peuvent être gentils ou malifiques. Ils habitent les rivières et ne se soucient pas trop de leur tenue vestimentaire, surtout de l’actualité en termes de la mode, de leur couvre-chef. Ils se divertissent en noyant des gens qui viennent se baigner dans leur territoire. Ils gardent ensuite les âmes de leurs victimes dans des tasses…. Vous aurez sans doute déduit qu’il s’agit là de la variété malifique! Vous ne verrez pas de trophée de vodnik sur cette balade mais lors d’une autre balade, vous pourrez tomber par hasard sur une panoplie de tasses suspendues à un arbre, à côté d’un cours d’eau. Donc, méfiez-vous, elles ont été exposées par le vodník du coin! Bien évidemment, la quantité de tasses exposées indique le nombre de ses victimes et c’est ainsi que ce vodník s’impose par rapport aux autres chers vodnice voisins. En tout cas, l’absence de tasses sur cette balade semble rassurer mes chiens que le vodník de plovarna senohraby se divertit plutôt en jouant aux cartes et en fumant sa pipe, car elles plongent sans refléchir dans les eaux profondes.

 

Marchez avec la rivière à droite jusqu’à Poddubí. Il s’agit d’une rangée de vieilles cabanes qui réclament une couche de peinture. Un panneau atteste de son statut de colonie de vacances, pour sports nautiques. Effectivement, il y a toujours quelques canoës et kayaks sur la petite plage mais chaque fois que je suis passé par là, la seule activité que j’ai pu constaté était quelques personnes qui prenaient un bain de soleil ; cette fois-ci, sans maillot de bain. Ici, lorsque vous regardez le panneau Poddubí, vous devrez suivre le sentier en pente, derrière vous, qui indique Senohraby. La montée est raide mais elle n’est pas longue. Une fois en haut, allez tout droit et le sentier (balisage bleue) déscend vers un grand champ. B1EDC451-F90E-4E67-B881-C8D3C4411F01La continuité du balisage semble s’interrompre brièvement ici. Tournez à droite et marchez jusqu’à Hrušov. Suivez ensuite les marqueurs rouges et bleus sur un petit sentier qui longe la route, jusqu’à Pod nádražim où vous traverserez un mini passage piéton pour monter un dernier petit sentier (balisage rouge). Attention, lorsque vous passez devant la barrière, anticipez la route et attachez votre chien. Vous vous trouverez face à la gare, sur la route principale.

A côté de la gare, restauracefranz.cz propose un menu du jour, à prix très raisonable (num de tél : 00420 775 031 667). Pendant que vous vous restaurez, je suis sûr que votre chien fatigué sera heureux de roupiller sous la table en rêvant d’éclabousser le long d’un ruisseau, à la poursuite d’un vodnik maléfique… J’espère que vous avez apprécié la balade!

One comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s