4 – Méandres : Jardins Kinsky – Petřin

Une balade qui serpente entre deux parcs qui s’étendent sur trois versants d’une colline. Les points de vue sont étonnants. D’un jour à l’autre et du matin au soir, selon la luminosité, les tons et nuances des panoramas sont aussi changeants que la palette qui décore le mur Lennon !  Les amateurs de la photographie ne seront pas déçus !

Accès : Prenez le tram 9, 15, 12 ou 20 jusqu’à l’arrêt Švandovo Divadlo et entrez par le portail principal des Jardins Kinsky, en face du Tribunal (Náměstí Kinských).

En voiture : De nombreux parcmètres permettent le stationnement dans les rues environnantes mais pour se garer gratuitement il suffit de remonter la Holečkova jusqu’à l’église Sacré Cœur et de chercher une place dans la Kobrova ou dans la Holečkova. Il y a une entrée aux Jardins Kinsky, en forme de tunnel, dissimulée dans le mur, qui vous évitera de redescendre ensuite jusqu’à l’entrée principale.

Difficulté : facile – moyenne (quelques montées raides)

Distance : approx 6 Km

Durée : approx 1h15

Conseils : Votre chien aura accès à de l’eau. Vous avez la possibilité de vous restaurer (certains endroits étant fermés en hiver). Le règlement publié par la municipalité de P5 interdit de détacher les chiens sur les grandes pelouses. Malgré ce que vous pourrez constater lorsque vous apercevez les pelouses des chemins au dessus, il n y a aucune raison valable, à mon sens, pour désobéir aux règles, surtout compte tenu du nombre majoritaire de zones où les chiens en liberté sont autorisés. Deux tableaux d’informations quelque peu complexes, érigés à l’entrée des Jardins Kinsky ainsi qu’avant la rampe d’accès à côté de la Poste à Újezd indiquent les zones où les chiens peuvent être lâchés et celles où ils doivent être tenus en laisse. De même, quelques vestiges d’icônes verts ou rouges restent visibles au sol, à Petřin. J’ai pris en compte ces règles dans l’itinéraire proposé.

Itinéraire :

Entrez par les portails principaux et allez immédiatement à droite vers les marches. Sur votre gauche, vous pourrez admirer un arbre magnifique avec son branchage généreux.

Il a plus de 160 ans.

Lorsque vous arrivez aux marches, votre chien peut être lâché. En haut des marches, allez à gauche et empruntez le chemin qui monte doucement à droite. Continuez tout droit jusqu’à ce que vous vous trouviez avec des barrières en bois à gauche et une aire de jeux pour enfants devant vous. Vous allez monter le chemin qui part presque tout droit, sur votre droite.

Mais avant d’y monter, continuez tout droit vers la cascade et vous pourrez profiter d’une vue aérienne sur une statue de Hercule, vêtu de sa peau de lion (et parfois entouré de canards) et en arrière plan, du palais Kinsky, Letohrádek kinských. Ce palais fut la résidence d’été, construit en 1827 par Rudolph Kinsky dont le titre de noblesse était: Sixième Prince Kinsky de Wichinitz et Tettau.

Le palais fait aujourd’hui office de musée où est exposée la galerie ethnographique du Musée Nationale. Sur le flanc droit du palais se trouve un petit café charmant et peu fréquenté, ouvert toute l’année avec une terrasse d’été où vous pourrez songer à vous arrêter à la fin de la balade pour mieux voir le palais. Maintenant revenez au branchement avant la cascade et montez la pente raide (pas celle qui part à droite, parallèle au chemin d’où vous êtes arrivé). Votre chemin vous fera traverser un pont en bois (attention, il est glissant en hiver) et monter de petites marches pour longer l’aire de jeux.

Suivez ce chemin jusqu’au bout

et montez encore une pente assez raide, pour revenir sur un chemin goudronné. Traversez le chemin et puis l’herbe pour rejoindre un autre chemin bétonné qui monte vers votre droite. Ce chemin est bordé de noyers ; vous pourrez vous régaler en septembre! Continuez tout droit et un chemin plus étroit vous fera passer par un espace dans une clôture noire puis arriver à un croisement. Il y a deux chemins qui descendent sur votre droite mais vous allez prendre celui qui va tout droit, ponctué de bancs. Suivez ce chemin, sans prendre la fourche vers la gauche, et vous passerez entre des roches.

Au bout du chemin, il y a un panneau d’information sur votre gauche qui explique l’érosion des roches. Vous allez maintenant traverser la muraille que vous verrez sur votre gauche, mais avant, allez faire boire votre chien et jeter un oeil à Gaston le phoque ; il suffit de faire 200m vers la droite. La statue du phoque, comme tant d’autres rappels attendrissants dispersés dans Prague, près du Vltava, commémore les inondations dévastatrices de 2002 qui ont transformé les galeries du métro en baignoire souterraine ; des tunnels que les autorités communistes avaient vantés comme étant complètement hermétiques et capables de protéger la population entière, même face à une menace nucléaire… Le phoque représenté en statue a été emporté lorsque le zoo de Prague s’est trouvé sous l’eau et retrouvé dans l’Elbe au niveau de Dresde en Allemagne. A 12 ans, il n’a pas survécu au traumatisme de sa recapture et il est mort d’épuisement. Quelques bancs sur le bord du bassin invitent à un temps de repos, paisible le jour, et magique à la tombée de la nuit !

Ensuite, retournez à la muraille et passez par les portails dans la tourelle.

En émergeant de l’autre côté, vous aurez une vue merveilleuse de Narodni Třida et sur le toit en couronne d’or, du Théâtre Nationale, Narodni Divadlo.

Le mur imposant qui plonge vers votre droite et qui monte vers votre gauche est la muraille de la faim. Pendant le règne de Charles IV (Karluv IV, le roi qui prêta son nom à l’Université ainsi qu’au pont), des paysans ont été employés à la construction de ce mur, principalement comme un geste charitable pour justifier de leur rémunération. Vous êtes maintenant à Petřin, sur l’autre versant de la colline. Prenez à droite sur la petite route qui monte. Vous devrez attacher votre chien. Passer au dessus des rails du funiculaire qui véhicule ses passagers à longueur de journée, du pied de la colline à Újezd jusqu’à l’observatoire Štefánikova et au jardin des roses. Après les rails, empruntez le premier chemin à droite. Ici, vous pouvez détacher votre chien. De ce chemin plat, vous aurez une vue splendide de petřinská rozledna, la petite Tour Eiffel pragoise. En journée, vous pourrez vous y désaltérer mais ce ne sera ni le café ni la part de gâteau les moins chers que vous aurez consommés à Prague. La nuit, la tour illuminée rayonne d’une lueur argentée qui se fond paisiblement dans le silence. Tournez à gauche et votre vue de la tour sera entière. 8652E8C3-CA16-4DC4-AD0B-7871F0309FC8Suivez ensuite le chemin large qui descend (si vous vous approchez de la tour, votre chien doit être remis en laisse). Il s’agit du Chemin de la Croix et en descendant, vous verrez les stations de la croix, également illuminées à la tombée de la nuit). Ne descendez pas la série de marches très raides mais juste avant, passez par le trou dans le mur et suivez le sentier de forêt vers le bas, jusqu’au chemin bétonné. D’ici, vous aurez la meilleure vue possible du château de Prague.

Contempler la résidence présidentielle ou scruter le verger aux aguets d’un lapin?…. That is the question.

Sur ce promontoire, mes chiennes s’immobilisent systématiquement et  scrutent l’horizon. Il est plus que probable qu’elles se tiennent à l’arrêt, dans l’espoir profond qu’un lapin kamikaze surgisse du verger, mais à maintes reprises, elles ont été photographiéés ainsi, par des touristes qui s’amusent à imaginer deux chiens fiers qui admirent le siège majestueux de leur président.

Lorsque vous pourrez enfin divertir votre regard du chateau, jetez un œil sur la pente juste en dessous de vous et vous apercevrez peut-être, une petite source d’eau. Cette fontaine discrète qui coule timidement reflète bien l’homme modeste qu’elle commémore : Nicholas Winton. Ce jeune entrepreneur anglais, juste avant la Deuxième Guerre Mondiale, a organisé et a entièrement financé le transport ferroviaire, clandestin de 669 enfants juifs, tchécoslovaques, de Prague à Londres où des familles adoptives les ont accueillis. Ses actes courageux n’ont été découverts qu’en 1988 lorsqu’il était déjà très âgé.

Une statue émouvante a été rajoutée plus récemment en son honneur, sur un quai de la gare centrale, Hlavní Nádraží.

Allez à droite maintenant et vous passerez par un premier mur, puis plus loin, par un deuxième mur pour vous retrouvez ici.

Descendez par le chemin en herbe, entre les pommiers et les cerisiers. Au mois de mai, vous serez émerveillés par la beauté de ce verger et de ces arbres roses qui valsent dans leurs robes de bal éblouissantes. Une fois arrivé au chemin bétonné, faîtes quelques pas vers la droite et descendez jusqu’à mi-chemin, le petit sentier pavé. Tournez à droite et prenez le petit sentier de terre jusqu’à la fontaine.Attacher maintenant votre chien et tournez à droite pour passer sous un tunnel. Vous passerez devant cette statue.

50 mètres plus loin, vous verrez la statue de Karel Hynek Macha. Chaque année au premier mai, cette statue accueille la visite d’un grand nombre de couples tchèques. Il y a quelques années, lorsque pour la troisième fois, un couple m’a demandé si je pouvais leur indiquer où elle se trouvait, en rentrant chez moi, j’ai lu une traduction de sa poésie Majo et enfin, j’ai compris la signification de ces visites en amoureux…. À la statue de Macha, allez tout droit (sur le chemin à gauche de la statue) et vous traverserez encore une fois le mur pour retourner aux Jardins Kinský. Montez tout de suite les marches à droite.

De là, vous profiterez d’un panorama étonnant de Smichov.

Votre balade touche à sa fin. Ne descendez pas les marches mais continuez tout droit et contournez la maison en ruines par le côté gauche, et vous vous trouverez sur un chemin en légère pente, vers le bas. Cherchez le petit chemin de terre qui monte sur votre droite et vous vous trouverez ici.

Il s’agit de La Chapelle Carpathian St. Michel, construite entièrement en bois et qui a été transporté à Prague en 1929 de Medvědovce, un village à la frontière slovaque-ukrainien.  Descendez devant l’eglise pour vous retrouvez encore une fois à la cascade et Létohrádech Kinský. Au bout d’approximativement 6 Km de balade, vous pourrez savourer un bon café! Il suffit de redescendre par la zone engazonnée – chien en laisse – pour revenir au portail d’entrée.

J’espère que vous avez apprécié cette visite aérienne de Prague.

N’hésitez pas à laisser votre commentaire.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s